Viticulture durable

Les flux rss du siteImprimer la page

Contribuer à une viticulture durable

Maîtriser ses coûts et avoir un impact des mieux contrôlés sur l’environnement et sur la santé est le défi de la profession viti-vinicole. Pour réussir le challenge de l’amélioration des pratiques, la Chambre d’agriculture propose des solutions.

  • Concertation avec les groupes de travail interrégionaux et nationaux sur les questions phytosanitaires posées par le plan Ecophyto II.
  • Participation à la mise en œuvre du réseau d'épidémio-surveillance régional pour l'élaboration d'un Bulletin de Santé du Végétal (BSV). Depuis 2011, à la demande du ministère de l’agriculture, des observations régulières sont effectuées afin de mesurer l’état des pressions annuelles des maladies et pour donner des tendances objectives sur l’utilisation des produits phytosanitaires.
  • Des expérimentations éco-viti (du plan écophyto) sont testées dans le réseau des fermes DEPHY pour encourager les pratiques et systèmes de cultures économes en produits phytosanitaires.
  • Un outil d'aide à la décision
    Performance Vigne®, le bulletin de la viticulture raisonnée
    La Chambre d’agriculture de l’Hérault met depuis des années, des outils pratiques au service des viticulteurs qui souhaitent raisonner leur travail.
  • Informer de l’évolution toujours plus pointue de la réglementation (mélanges, retraits et nouvelles autorisations de mise en marché,...) en relais avec la profession.
  • Accompagner la conversion en viticulture biologique et la certification des viticulteurs bio (visite technique, diagnostic, fiches thématiques...).
  • Echanger avec les autres organisations bios (ITAB, FRAB,...) pour la mise en réseau des connaissances.
  • Terravitis : Terra Vitis est une certification environnementale reconnue par l’Etat et développée depuis presque 20 ans pour répondre aux attentes sociétales et environnementales. C’est, pour les viticulteurs adhérents engagés dans le respect d’un cahier des charges, la reconnaissance d’un travail qui a dépassé l’agriculture conventionnelle. En effet, les consommateurs qui plus est étrangers, sont de plus en plus attentifs aux engagements des viticulteurs sur l’environnement et ils apprécient la transparence sur les méthodes de productions.
  • HVE : la Haute Valeur Environnementale (HVE) est la plus haute des trois niveaux de la certification environnementale des exploitations agricoles. La HVE est fondée sur des indicateurs de résultats relatifs à 4 thèmes : la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation, de l’irrigation et le développement de la biodiversité. Seul le 3ème niveau de la HVE habilite une communication et une promotion sur le packaging. Véritable atout commercial, les vignerons indépendants de l’Hérault proposent à leurs adhérents des formations dispensées par la Chambre d’agriculture.
  • La « Confusion sexuelle »
    Les vers de la grappe, principalement l’Eudémis, sont des ravageurs très courants de la vigne. Pour pallier à l’utilisation des produits phytosanitaires, un dispositif de « lutte biologique » contre ce ravageur par la méthode de "confusion sexuelle" est développée par les professionnels et incitée par le Conseil Départemental et la Chambre d’agriculture.

Contacter

Vous souhaitez un conseil personnalisé, un renseignement ?

Viviane MINGUEZ

Assistante

Tél : 04 67 36 47 14

Martine LALLEMAND

Assistante

Tél : 04 67 20 88 32

Publis à la une